K’Fem – Un Women Comedy Club en octobre !

Venez rire et vous émerveiller le temps d'une soirée

17 septembre 2021
pricetag icon

0,00

group icon

0 sur 0 places disponibles.

pin icon
Rue Royale 145
brussels
calendar icon

21/10 19:30 > 22:30

Giacomo Kaswaba et Saskia Batugowski

Vous le connaissez ce cliché qui vous dit que les femmes ne sont pas drôles, que l’humour appartient aux hommes, que la comédie est une affaire masculine ? Comme à son habitude, le K’Fem est là pour abattre les stéréotypes. Nous vous invitons au premier Women Comedy Club du K’Fem. Sur scène, quatre humoristes de grand talent : Emilie Croon, Farah Hajji Zapatero, Sihame Haddioui et Dena Vahdani.

Qui dit Comedy Club dit bar, café théâtre et ambiance feutrée. Nous vous donnons donc rendez-vous au Point Culture afin de pouvoir accueillir un maximum de personnes. Il y a 56 places, pas une de plus, nous vous invitons donc à vous inscrire le plus rapidement possible grâce au formulaire ci-dessous ! 

Attention ! En raison des nouvelles décisions sanitaires, un Covid Safe Ticket devra être présenté. Il peut s’agir d’un certificat de rétablissement, d’un test PCR négatif datant de moins de 48h ou d’une preuve de vaccination complète. 

Infos pratiques :

Où ? Au Point Culture, Rue Royale 145

Quand ? Le 21 octobre 2021 à 19h30

 

price 0,00

Plus d'articles

Déclaration des féminismes au Forum Social Mondial 2022

K’Fem | L’odyssée de la marquise de Montpeyroux

28/05 > 28/05

Festival Polyphonies Écoféministes | Programme et billetterie

23/05 > 17/06

En ligne | Le b.a.-ba du genre

K’Fem d’avril | Atelier de céramique féministe

K’Fem | Un beau programme pour le printemps !

Geneviève Ryckmans nous a quitté·e·s : nous lui rendons hommage

Attaque d’un événement féministe : l’espace numérique est un espace public

Festival polyphonies écoféministes : appel à contributions

Lien entre genre et perception émotionnelle des violences chez les 16-18 ans

24/04 > 15/09

FORFOR 2023 | Formation pour les formateur‧ices‧s en genre

Sortie du Focus Polyphonie écoféministe : entre terres et mè·re·s