Marchandisation du corps des femmes : défense féministe

5 jours d’ateliers, projections, témoignages, réflexions, découverte d’outils… pour déconstruire les mythes sur les violences sexuelles et élaborer des stratégies féministes ensemble

pricetag icon

0,00

group icon

15 sur 100 places disponibles.

pin icon
En ligne
En ligne
calendar icon
22/11 26/11
>
17:30 21:30
Photo © Fizkes pour Unsplash

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (25 novembre), Le Monde selon les femmes vous propose une semaine complète de rencontres, ateliers, projections, témoignages et découvertes d’outils pour déconstruire les mythes autour des violences sexuelles et élaborer des stratégies ensemble.

Pour permettre au plus grand nombre d’assister à ces rencontres, nous organisons l’ensemble des ateliers en ligne.

Programme

Lundi 22 novembre – La parole aux survivantes (19h-20h30)

Rencontre avec les autrices Rachel Moran (Irlande) et Amelia Tiganus (Espagne), activistes et écrivaines, en collaboration avec l’Université des femmes, Isala et le Mouvement du Nid. Rachel Moran viendra parler de son ouvrage « L’enfer des passes», où elle relate les sept années qu’elle a passées à exercer la prostitution. Un témoignage entre analyse politique eu auto-biographie. Amelia Tiganus présentera quant à elle son livre « La revuelta de las putas », dans lequel elle se présente comme une militante féministe à la recherche d’une autre identité que celle de « pute heureuse » qu’on lui a imposée à 17 ans.

En présence d’autres survivantes : Rosen de France et Pascale Rouges de Belgique.

Animation par Prostitution et Société, revue trimestrielle du Mouvement du Nid France (avec Sandrine Goldschmidt et Lina Sibi (à confirmer)).

La rencontre sera traduite en français, anglais et espagnol.

Mardi 23 novembre – Enjeux dans la migration (17h30 – 20h)

Projection du film « Chicas Nuevas 24 horas » de la réalisatrice Mabel Lozano, en collaboration avec Elles Tournent Dames Draaien, suivie d’un atelier sur la relation entre migration et prostitution dans le contexte belge.

Intervenantes : Adriana S. Thiago, bénévole pour Isala, Carolina Vianello, coordinatrice des activités du Gams à Bruxelles, et organisations travaillant sur la migration.

Cet atelier sera animé par Halimatou Barry.

Mercredi 24 novembre – Et l’EVRAS dans tout cela ? (18h – 20h)

L’EVRAS (Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle) occupe une place essentielle dans la déconstruction des stéréotypes de genre et la mise en place d’une sexualité égalitaire. À travers les prismes du handicap, de la pornographie, des masculinités et du plaisir, venez discuter avec un panel de professionnelles (actrices de terrain, chercheuses…).

Intervenant·e·s : EVRAS : Noémie Kayaert (Le Monde selon les femmes) et Patrick Maliani Issa (Si Jeunesse Savait – RDC), Masculinités : Simon Dubois-Yassa (Le Monde selon les femmes), plaisir féminin: Julien Maquestiau (Professeur de Biologie et détaché pédagogique au MSJ, Aline Rolis (Educatrice spécialisée en Master en Genre), Matilda Delier (collaboratrice de la Direction de l’Egalité des Chances de la Fédération Wallonie Bruxelles)

Cet atelier sera animé par Pascale Maquestiau.

Jeudi 25 novembre – Articulations : climat, travail décent, extractivisme (18h – 20h)

Lors de cet atelier, nous explorerons les liens entre la marchandisation du corps des femmes et l’exploitation des territoires, mais aussi les rapports Nords-Suds, le travail décent, la coopération et la solidarité internationale.

Intervenant·e·s : Ana Elena Contreras (Aquelarre feminista), Richard Poulin (Université d’Ottawa), Héma Sibi (CAP International), Pauline Gregoire (Oxfam Magasins du Monde) et Etienne De Leeuw (ACODEV).

Animation des ateliers : Lidia Rodriguez Prieto, Antoinette d’Associations21, Coralie Vos.

Vendredi 26 novembre – Questions d’argent : qui est complice ? (17h30 – 20h30)

Projection du film « El Proxeneta » de la réalisatrice Mabel Lozano, en collaboration avec Elles Tournent Dames Draaien. La projection sera suivie d’échanges avec des intervenantes sur les conditions de vie et la précarité dans le contexte belge, en présences d’expertes et actrices de terrain.

Intervenant·e·s : Viviane Teitelbaum, présidente de l’Observatoire féministe des violences faites aux femmes, Gertraud Langwiesner, responsable à Vie Féminine Centre Hainaut et Mireia Crespo, directrice d’Isala.

Cet atelier sera animé par Katinka In’t Zandt.

Informations pratiques 

  • Gratuit
  • Inscription via le bouton « je m’inscris ». Vous recevrez ensuite, à l’approche de l’événement, les informations pratiques par mail.
  • Il n’est évidemment pas obligatoire de participer à l’ensemble du cycle !
  • Plus d’informations sur les ateliers : lidia@mondefemmes.org

Cet événement est organisé par Le Monde selon les femmes, en collaboration avec Isala asbl, L’Université des femmes, Mouvement du Nid France, CAP International, le Lobby européen des femmes, Siempre, Elles Tournent Dames Draaien, Si Jeunesse Savait (RDC), le Cetri, Aquelarre Feminista, l’Observatoire Féministe des violences faites aux femmes, EnreDHadas, Associations21, le GAMS Belgique et le Réseau Européen des femmes migrantes.

price 0,00

Plus d'articles

Déclaration des féminismes au Forum Social Mondial 2022

K’Fem | L’odyssée de la marquise de Montpeyroux

28/05 > 28/05

Festival Polyphonies Écoféministes | Programme et billetterie

23/05 > 17/06

En ligne | Le b.a.-ba du genre

K’Fem d’avril | Atelier de céramique féministe

K’Fem | Un beau programme pour le printemps !

Geneviève Ryckmans nous a quitté·e·s : nous lui rendons hommage

Attaque d’un événement féministe : l’espace numérique est un espace public

Festival polyphonies écoféministes : appel à contributions

Lien entre genre et perception émotionnelle des violences chez les 16-18 ans

24/04 > 15/09

FORFOR 2023 | Formation pour les formateur‧ices‧s en genre

Sortie du Focus Polyphonie écoféministe : entre terres et mè·re·s