Geneviève Ryckmans nous a quitté·e·s : nous lui rendons hommage

Photo : Geneviève Ryckmans lors des 25 ans du Monde selon les femmes © Lucie Appart

Le 7 mars dernier, Geneviève Ryckmans-Corin nous a quitté·e·s. Femme politique et engagée pour l’égalité femmes-hommes, féministe et militante engagée dans le monde de la coopération durant toute sa carrière, elle a été une grande alliée du Monde selon les femmes. Nous souhaitions lui rendre hommage. 

Geneviève faisait partie de ces femmes inspirantes, courageuses, combatives et tenaces. Que ni l’âge, ni les soucis de santé, ni les difficultés et violences qu’elle a vécues n’ont empêché de continuer ; elle a su garder le cap !

Comme une bonne fée, elle a toujours été à nos côtés depuis la création du Monde selon les femmes, en 1994. Elle était encore avec nous lors de la fête de nos 25 ans (voir photo). Durant toute sa vie elle s’est engagée dans de multiples combats, notamment pour les Suds, elle a été la première présidente femme du Centre National de Coopération au Développement (CNCD). Mais elle a aussi combattu pour les droits et la justice envers les femmes des Suds et en Belgique.

Elle nous faisait confiance, et partageait nos valeurs et notre mission de travailler pour les droits des femmes et l’amélioration de leur statut. Elle comptait sur nous pour poursuivre ses engagements avec les femmes des Suds. Grâce au soutien du Fonds Ryckmans (FAR), en 2008, le Monde selon les femmes s’est engagé dans le financement de partenaires en République Démocratique du Congo (RDC), au Sénégal, au Pérou, en Argentine et en Bolivie. Elle nous a fait rencontrer des partenaires exceptionnels, des personnes engagées et influentes comme Elise Muhimuei, Charlotte Kasamoura en RDC ou encore Fatou Ndoye d’Enda Graf au Sénégal, qui a eu la chance de recevoir le dernier prix du FAR – même si la COVID nous a empêché de réaliser la fête qu’elle aurait tellement voulue. Fatou Ndoye est toutefois venue chez Geneviève Ryckmans pour recevoir son prix dans l’intimité, un beau moment.

A travers le FAR, elle a permis au Monde selon les femmes de rencontrer d’autres partenaires, de créer avec elles et eux des réseaux, et de croiser les regards entre l’Afrique, l’Amérique latine et l’Europe. Nous avons travaillé ensemble sur des enjeux de justice sociale, de l’application des droits, des luttes contre les violences faites aux femmes, et tout particulièrement sur les écosystèmes fragiles afin de construire ensemble des transitions vers un autre modèle de société.

Aujourd’hui elle nous a quitté·e·s, elle a choisi un moment symbolique pour partir, la semaine pour les droits des femmes. Elle part sur l’autre rive où nous ne pouvons plus la suivre mais elle restera pour nous un modèle de femme, féministe engagée, et nous continuerons cet engagement.

Merci Geneviève d’avoir cru en nous, d’avoir partagé nos valeurs et de nous avoir fait confiance en nous soutenant concrètement ainsi que notre réseau de partenaires. Repose en paix après une vie exemplaire d’engagements, nous avons eu tellement de chance de t’avoir connue.

 

Plus d'articles

Déclaration des féminismes au Forum Social Mondial 2022

K’Fem | L’odyssée de la marquise de Montpeyroux

28/05 > 28/05

Festival Polyphonies Écoféministes | Programme et billetterie

23/05 > 17/06

En ligne | Le b.a.-ba du genre

K’Fem d’avril | Atelier de céramique féministe

K’Fem | Un beau programme pour le printemps !

Geneviève Ryckmans nous a quitté·e·s : nous lui rendons hommage

Attaque d’un événement féministe : l’espace numérique est un espace public

Festival polyphonies écoféministes : appel à contributions

Lien entre genre et perception émotionnelle des violences chez les 16-18 ans

24/04 > 15/09

FORFOR 2023 | Formation pour les formateur‧ices‧s en genre

Sortie du Focus Polyphonie écoféministe : entre terres et mè·re·s