Violences, migrations, marchandisation

pricetag icon

150,00

group icon

20 sur 20 places disponibles.

pin icon
18 rue de la Sablonnière
brussels
calendar icon
25/11 27/11
>
09:30 17:00

Descriptif

À travers cette formation, vous acquerrez les compétences nécessaires pour intégrer une approche genrée dans les stratégies de lutte contre les violences basées sur le genre, y compris les violences sexuelles. Cela vous permettra d’améliorer l’accompagnement et la prise en charge des personnes concernées. Nous accorderons une attention particulière au contexte de la migration et à la marchandisation des corps des femmes. Vous serez guidé dans l’élaboration de réponses stratégiques en utilisant la grille des six niveaux d’Ardoino et le concept d’autonomisation, adaptées aux survivantes, aux proches, aux relais communautaires, ainsi qu’aux professionnel·le·s médico-psycho-juridico-sociaux. Ces stratégies permettent de respecter le rythme des survivantes tout en prenant soin de soi.

Objectifs 

  • Articuler le travail des participant·e·s sur les enjeux de violences basées sur le genre dont les violences sexuelles dans le contexte de migration et marchandisation des corps de femmes.
  • Percevoir l’importance du travail individuel et collectif, le développement de l’empowerment : le care et engagement, rôle de citoyen·n·e
  • Avoir une bonne compréhension et pouvoir s’exercer avec des concepts et outils abordés pour des stratégies d’accompagnement et de prise en charge.
  • Apporter des réponses transformatrices au niveau individuel et collectif pour arriver à une société plus égalitaire et solidaire.

Programme

  • Le premier jour nous aborderons des concepts de base comme : l’approche genre, les violences basées sur le genre, le parcours migratoire, le continuum de violence, l’intersectionnalité, le relativisme culturel, le Care, la déconstruction des préjugés et des stéréotypes et l’empowerment.
  • Le deuxième jour, nous travaillerons autour des conséquences des violences (mémoire traumatique et trauma vicariant) et la construction des masculinités et co-responsabilité. Ensuite, avec l’aide de des 6 niveaux de la grille d’Ardoino, nous faisons l’articulation avec les pratiques professionnel.les des participant.es à partir des situations expérimentées.
  • La dernière journée sera consacrée à l’intersectionnalité des systèmes d’oppression : on abordera l’exploitation économique, sexuelle et reproductive des femmes, comment sortir de la banalisation de la prostitution et la GPA, comment élaborer des stratégies de plaidoyer et de soutien aux femmes.

Méthodologie

Basée sur une pédagogie émancipatrice et féministe, utilisation de différents supports et techniques d’animation des suds et du nord.

Public visé

Personnes travaillant au contact du public concerné par les thématiques de violences, les personnes travaillant avec le public dans le contexte de migration, le personnel psycho, médical, social, les animateurs et animatrices, enseignant·e·s, étudiant·e·s et autres.

Modalités pratiques

  • Supports didactiques remis aux participant·e·s.
  • Le prix ne doit jamais être un frein à votre participation. Si besoin demandez un tarif réduit  à  tanguy@mondefemmes.org
  • Si vous travaillez dans le secteur socio-culturel et sportif, vous pouvez bénéficier des bourses du Fonds 4S
  • La formation se déroulera en présentiel
  • Formatrices : Halimatou Barry, Katinka I. T. Zandt, Lidia Rodriguez Prieto

price 150,00

Plus d'articles

K’Fem | littérature, féminisme et résistance !

K’Fem | Proposition théâtrale

18/11 > 21/03

FORFOR Formation de formateurices en pédagogie émancipatrice et féministe

04/12 > 06/12

Empowerment : contres pouvoirs féministes

25/11 > 27/11

Violences, migrations, marchandisation

07/10 > 11/10

Les essentiels de l’approche genre

10/09 > 10/09

Masculinités et le cyber masculinisme

05/06 > 06/06

Budget sensible au genre (BSG)

21/05 > 23/05

EVRAS

09/04 > 10/04

(dé)construire les masculinités

19/03 > 26/03

Écoféminisme et justice climatique

14/03 > 14/03

Histoire de la culture féministe