L’année du K’Fem en quelques chiffres

Cette année a été difficile sur bien des points : d’un passage en ligne in extremis aux restrictions sanitaires pour tenir les K’Fem en présentiel, tout n’a pas toujours été simple.

Mais en regardant en arrière, on se rend compte avec beaucoup de joie que tout a plutôt bien fonctionné. Et si le K’Fem a fait une si belle année 2021, c’est avant tout grâce à vous. Retour en quelques chiffres sur une année pas comme les autres.

248 participant·e·s

À travers 10 K’Fems, nous avons pu rencontrer plus de 200 personnes, et surtout plein de nouvelles têtes. Les quelques K’Fem en ligne ont attiré un nouveau public, et bon nombre de personnes qui nous ont découvert sur Zoom ont fini par venir dans nos locaux une fois les K’Fem repris en présentiel. C’est également un plaisir de pouvoir constater que ce n’est pas seulement le monde militant qui a assisté à nos événements, mais aussi et surtout des femmes et des hommes de partout, mu·es par une envie d’apprendre et de découvrir le féminisme par le biais de l’art. 

14 artistes et intervenant·e·s

Et il nous faut les citer car toutes ces personnes ont contribué à faire de la programmation 2021 un mélange riche et éclectique. Nous remercions Marie Vermeiren du festival Elles Tournent, Agnes et Pauline de la collective Noms Peut-Être, Muriel Durant conteuse de profession, Bettina Zourli essayiste et militante, Catherine Spileers pianiste de grand talent, Petra Volpe pour son film les Conquérantes, Elisa VDK pour son documentaire les Nouvelles Guerillères, Alice Beaufort et Sebastien Lattuga pour leur spectacle La Pierre Verte, Sihame Haddioui, Farah Zappati, Dena Vahdani pour leur Women Comedy Club, et Béatrice Renard pour son livre Cavales.

595 minutes d’attention sur Zoom

C’est d’autant plus impressionnant quand on sait à quel point il a été difficile pour beaucoup de conjuguer vie privée et présence sur son ordinateur pendant les confinements. Mais les K’Fems n’ont pas perdu de leur audience, au contraire. Nous avons battu un record de présence sur Zoom avec 42 personnes présentes lors de l’activité de découverte historique sur les femmes oubliées de nos manuels scolaires ! Le record a été de nouveau battu en octobre cette fois, avec 63 personnes présentes lors de notre soirée Women Comedy Club.

1138 vues sur nos productions YouTube

À défaut de pouvoir vous voir en chair et en os, nous avons mis le paquet pour vous proposer des productions en ligne travaillées et abouties. C’est ainsi que la conteuse Muriel Durant vous a apporté à travers un écran sa fable Sans Crier Gare. C’est aussi de cette façon que nous vous avons fait entrer dans le monde merveilleux de la composition de musique classique aux côtés de Catherine Spileers.

42 personnes pour renommer les rues de Bruxelles le 8 mars

Le 8 mars est une date importante pour toutes les féministes, et forcement pour le K’Fem aussi. Afin de ne mettre personne en danger, nous avons organisé une activité en plein air, prenant appui sur notre magnifique rencontre avec Noms Peut-Être en février. C’est ainsi que nous avons marché 20km dans Bruxelles, en allant saluer bon nombre de nos soeurs militantes sur leurs propres activités. Et avec notre belle équipe de 42 marcheurs et marcheuses motivé.e.s, nous avons renommé plus de 25 rues de Bruxelles en y apposant une nouvelle plaque, et surtout la biographie des grandes femmes de l’Histoire dont on ne parle pas assez.

56 candidatures reçues pour la programmation de 2022

C’est véritablement ici que l’on se rend compte que l’art féministe est en plein essor. 56 candidatures, c’est énorme, quelle joie !  Mais c’est un nombre trop elevé pour notre simple petit K’Fem.

N’est-ce pas là un encouragement pour que chaque commune de Bruxelles, à sa façon, organise un K’Fem par mois, afin de laisser aux femmes la possibilité d’exprimer leur activisme dans l’art ? 

Plus d'articles

Justice climatique féministe : maintenant

Opération 11.11.11 | Solidaires avec nos partenaires !

19/10 > 19/10

Formation Outils Pédagogiques

26/09 > 21/10

En ligne | Le b.a.-ba du genre (3)

Déclaration des féminismes au Forum Social Mondial 2022

K’Fem | L’odyssée de la marquise de Montpeyroux

28/05 > 28/05

Festival Polyphonies Écoféministes | Programme et billetterie

23/05 > 17/06

En ligne | Le b.a.-ba du genre

K’Fem d’avril | Atelier de céramique féministe

K’Fem | Un beau programme pour le printemps !

Geneviève Ryckmans nous a quitté·e·s : nous lui rendons hommage

Attaque d’un événement féministe : l’espace numérique est un espace public