L’égalité, ça compte !

Observatoire Genre et Développement de Saint-Louis, Sénégal

Photo © Observatoire Genre et Développement de Saint-Louis

Créée en 2012, cette structure a pour objectifs de faciliter les échanges de pratiques et d’expériences sur la question de l’égalité entre les hommes et les femmes et sur la mise en œuvre de l’approche genre dans les projets des structures locales ; de sensibiliser les élus à l’approche genre ; de proposer des actions de plaidoyer pour l’intégration du genre dans les politiques de développement de la coopération et de fournir un appui/conseil pour l’analyse et la formulation de politiques et programmes sensibles au genre.

Une recherche-action dans les communes de Saint-Louis et Nabdji-Civol au Sénégal, menée par des associations sénégalaises dont l’Observatoire Genre et Développement de Saint-Louis, regroupées au sein de l’Observatoire Beutou Askanwi (L’Oeil du Peuple), a permis d’analyser l’affectation de ressources de ces administrations. Mettant en lumière des inégalités probantes entre hommes et femmes, cette analyse, à travers une perspective de genre, a démontré le besoin d’un dispositif indispensable : la budgétisation sensible au genre. En d’autres termes, des budgétisations participatives beaucoup plus sensibles aux besoins locaux réels tenant comptent de l’analyse de genre.

Ainsi, l’Observatoire Genre et Développement de Saint-Louis travaille afin de sensibiliser les décideurs et décideuses politiques, mais aussi les administrations communales, les associations et le public en tout genre. Dans ce cadre, l’association a créé un théâtre forum sur les enjeux des budgets sensibles au genre avec la compagnie Copin’Arts de Saint-Louis.

L’objectif du projet est de :

  • diminuer les inégalités de genre dans les deux communes grâce à des allocations budgétaires qui ciblent l’amélioration de la qualité de vie des femmes ;
  • renforcer leurs capacités à devenir autonomes financièrement ;
  • permettre aux femmes d’avoir une incidence sur les décisions publiques communales en suscitant une mobilisation citoyenne ;
  • s’inscrire dans une démarche d’empowerment pour renforcer la capacité des femmes à négocier et à faire pression pour un changement social.

Une première captation vidéo intitulée « L’égalité, ça compte ! » est d’ailleurs disponible sur la chaîne Youtube de Genre en Action, également partenaire du projet.

En lien : Budget genre en théâtre – Genre en action

 

Plus d'articles

16/03 > 17/03

Journées d’ateliers à la carte – Deux jours

16/03 > 17/03

Journées d’ateliers à la carte – Un jour

La place des femmes dans le slam

Nous demandons la tenue des Assises des droits des femmes dans tous les parlements

10/01 > 10/01

Conférence vestibulée sur l’écoféminisme avec Claudine Drion

Parce que le choix de la jeunesse compte

Quand le réseau fait la force : l’Union des femmes paysannes congolaises

Savez-vous planter des choux, à la mode de Diouroup ?

Quand la préservation de l’environnement passe aussi par l’égalité dans les ménages

L’égalité, ça compte !

Regards croisés

Ensemble, plus fortes